Communiqué de Presse: Quand l’Allemagne légalise le cannabis, la France interdit le CBD

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 04/01/2022

Après des années de flou juridique absolu, après la publication en 2018 d’une circulaire incompréhensible censée préciser un cadre réglementaire qui l’était encore moins, après une condamnation par la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) en 2020, le Gouvernement vient enfin de préciser la réglementation autour du CBD, cannabidiol, l’un des principes actifs non psychotropes du cannabis. Il était grand temps !

Si l’arrêté en vigueur vient enfin sécuriser certains acteurs de la filière en autorisant la transformation des fleurs et des feuilles de chanvre – c’est-à-dire les fleurs de cannabis contenant moins de 0,3 % de THC et donc non psychotrope – (en cosmétique, compléments alimentaires, e-liquide…) il en pénalise d’autres et notamment les agriculteurs, en interdisant leur vente au détail sous forme brute ou mélangée (en tisane par exemple).

Alors que la grande majorité de nos voisins ont légalisé complètement le CBD cette décision n’a aucun sens et risque une nouvelle fois d’être sanctionnée par la justice européenne. Il est certain que les acteurs de la filière retourneront devant la CJUE qui leur a déjà donné gain de cause.  Ils auraient tort de s’en priver, mais nous allons encore perdre des mois ou des années à cause de l’entêtement atavique des autorités françaises pour poursuivre vaille que vaille l’absurde politique répressive en matière de cannabis. Car, derrière cette décision bancale, il faut voir le lobbying de la majorité des syndicats de police qui jugent trop difficile de faire la différence entre les fleurs de variétés contenant ou pas du THC. Tous nos voisins européens y arrivent pourtant aisément…

Alors que tant de nos concitoyen.nes trouvent dans le CBD un certai nombre de vertus en terme d’alternatives à d’autres produits bien plus nocifs, le Gouvernement va les renvoyer dans l’illégalité, prouvant une nouvelle fois que le combat pour la santé des consommateur.trices n’a jamais été son objectif. Sinon, il opterait, comme nos voisins allemands cette année, vers une légalisation contrôlée du cannabis, seule à même de déployer une politique de prévention digne de ce nom et de contrôler les produits en circulation. C’est la position défendue de longue date par les écologistes, qui sans en demander autant à un Gouvernement borné, l’invite tout de même à revoir sa copie s’agissant du CBD.

Partager la publication

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualités
du groupe
GEST

l'actu en vidéo

suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Ne manquez pas notre newsletter pour suivre toute l'actualité du groupe Écologiste-Solidarité & Territoires !