Les sénateurs et sénatrices écologistes dénoncent l’ouverture à la reconnaissance faciale de masse

AF4D2FC8-4EE6-4BC2-9BC4-22AD4159F7B5

La majorité sénatoriale, par 248 voix, a rejeté un amendement écologiste  interdisant le traitement des images par des logiciels de reconnaissance faciale. Ce qui n’est pas interdit est donc rendu possible. 

Contrairement à sa communication, la majorité sénatoriale de droite n’a que très peu encadré le régime de surveillance de masse prévu par la proposition de loi sécurité globale. C’est un nouveau recul pour notre sécurité personnelle, nos droits, et libertés individuelles et collectives. 

Durant les débats, tous les amendements du groupe Écologiste – Solidarité et Territoires pour encadrer un tant soit peu les dispositifs proposés ont été rejetés. 

Nous proposions :

  • un moratoire de deux ans pour suspendre toute application de techniques de reconnaissance faciale dans l’espace public. Ce moratoire avait pour objet d’ouvrir une large expertise et un débat démocratique digne de ce nom pour évaluer des dispositifs aussi problématiques en termes de liberté individuelle et de respect de la vie privée.
  • d’interdire l’utilisation des logiciels de reconnaissance faciale pour les caméras-piétons des policiers et pour les caméras embarquées des véhicules de police

La majorité conservatrice a également rejeté l’ensemble de nos amendements pour interdire la surveillance par drone, ou à défaut pour sanctuariser les espaces privés et le droit de manifester. 

Nous dénonçons le fait que le Gouvernement et la majorité sénatoriale avancent main dans main pour imposer un régime de surveillance de masse qui nous rapproche chaque jour un peu plus de la dystopie orwellienne. 

Le monde d’après sera sous surveillance.

Partager la publication

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Actualités
du groupe
GEST

l'actu en vidéo

suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Ne manquez pas notre newsletter pour suivre toute l'actualité du groupe Écologiste-Solidarité & Territoires !