PLFSS 2022 : la sécurité sociale des grandes transitions, ce n’est pas pour aujourd’hui !

Les sénatrices et sénateurs écologistes votent contre le dernier projet de loi de financement de la sécurité sociale du quinquennat. Les différentes avancées de ce texte que nous avons largement soutenues, de la prise en charge de la contraception à la création des services d’autonomie à domicile, ne suffisent pas à construire une sécurité sociale des grandes transitions, comme la transition démographique.

Ce texte, ne permet pas d’une part de réparer les logiques austéritaires des précédents, et cela même alors que notre pays continue de vivre avec la COVID19. Alors que nous souhaitions remettre véritablement de la solidarité, au cœur de notre système de protection sociale, que nous défendions une contribution exceptionnelle des grands groupes ou des ménages les plus aisés, le gouvernement et la droite sénatoriale préfèrent, au lieu de créer de nouvelles ressources financières, faire peser le poids des dépenses exceptionnelles sur le budget de la sécurité sociale et augmenter la dette sociale qui justifiera demain de nouvelles contre réformes austéritaires.

Raymonde Poncet, cheffe de file sur ce texte, l’a dénoncé tout au long des débats « La protection sociale ne peut prospérer ni même être défendue quand les inégalités augmentent, quand une caste reste intouchable ». 

Nous dénonçons, d’autre part, un débat parlementaire cadenassé. La moitié de nos propositions ont été déclarées irrecevables, ou rejetées sans véritable débat alors que nous proposions des avancées certaines, pour des mesures de financement pérennes de l’hôpital public, pour une meilleure prise en compte du handicap, pour un accès à l’IVG renforcé, une revalorisation salariale pour les oublié.e.s du Ségur, une relocalisation de la production des médicaments pour lutter contre les pénuries… Et cela même alors que le gouvernement a ajouté lui-même des articles de loi qui relèvent de l’organisation des soins et d’une véritable loi santé au sein du PLFSS. Drôle de façon de respecter le travail parlementaire… 

Notre système de santé mérite plus que jamais une loi systémique sur son organisation, et des ressources à la hauteur de l’enjeu. Il est grand temps de remettre l’humain au cœur de notre protection sociale. 

Partager la publication

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Actualités
du groupe
GEST

l'actu en vidéo

suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Ne manquez pas notre newsletter pour suivre toute l'actualité du groupe Écologiste-Solidarité & Territoires !